Le vendredi 9 mars à 8h 03 l'avion "Princesse Astrid" prenait son vol à l'aérodrome d'Evere pour réaliser, en quatre étapes, la liaison aérienne Bruxelles-Congo. Pendant quelques instants la silhouette argentée du lourd appareil - 3200 kilos charge complète - se découpa sur le ciel. Trois quarts d'heure plus tard, dans l'impossibilité de percer le mur de brouillard, l'avion faisait un brusque atterrissage dans le sud de la province de Namur, près de la frontière française, à Vodelée. Devant l'épave de leur appareil, les aviateurs durent renoncer à leur randonnée.  1. Les trois aviateurs revêtus de leur combinaison au moment de prendre place dans la carlingue : le pilote Lang, le lieutenant-aviateur Thieffry, M. Quersin.   2. L'avion décolle.   3. Les adieux de Mme Lang, mère du pilote.   4. "Que voulez-vous", déclare l'aviateur Thieffry, "on est toujours à la merci de pareils accrocs".   5. L'épave de l'avion, chargée sur un fardier de carrière, attendant son retour à Bruxelles.