Modifications apportées au C2 en vue du raid Bruxelles-Léopoldville


C’est en 1927 dans un des ateliers Feyens spécialisé dans la construction de moteurs industriels et marins que l’ACAZ C2 fût modifié pour le raid de mars 1928. Cet atelier était situé rue de la Cambre à Woluwe (BAMM 62). Emile Feyens alors commissaire de la société Zacco connaissait bien le Commandant Thieffry (l'initiateur du raid) depuis qu'ils exercèrent ensemble les mêmes activités sportives lors de leurs études primaires à l’Institut St. Stanislas.  

Les principales modifications apportées au C2 furent :