ALFRED  HERRMANN  (1895-1980)

 


Alfred Herrmann est né à Bruxelles en 1895. A la fin de la première guerre mondiale il entreprend des études d'ingénieur à l'École Polytechnique de l'Université de Bruxelles où il se spécialise dans la construction aéronautique. Sitôt diplômé, il trouve  un poste d'ingénieur aux ateliers des Mureaux en France et y passe son brevet de pilote.

De retour en Belgique en 1924, Alfred Herrmann accède à un poste de directeur technique au sein de la société ACAZ, société qui avait comme principal objectif la construction d'avions entièrement métalliques. Il dirige alors la construction de l'ACAZ T1 et T2, avions dessinés par le célèbre ingénieur Alfred Renard qui devint l'un de ses proches. Puis il dessine à son tour les plans d'un nouvel avion de chasse destiné à l'armée de l'air belge, le C2. René Bulté l'assistera dans ses fonctions lors de la construction de l'appareil.


Acaz T1

Acaz C2


En 1928, Alfred Herrmann et quelques amis créent une nouvelle société, les Ateliers Fred Herrmann, au sein de laquelle il participe à la fabrication du De Glymes DG X, un avion biplace dessiné par son ami l'ingénieur Raoul de Glymes de Hollebecque. L'avion biplace équipé d'un moteur Renard 100 HP fût enregistré au registre des certificats d'immatriculation belge de 1931 à 1935 sous l'immatriculation 00-AKV.


De Glymes DG X


En 1929,
Alfred Herrmann quitte le monde aéronautique et part s'installer en Roumanie où il accède au poste de directeur d'une usine à gaz située à Galatz. Aussi, Il sera aussi nommé à la fonction de Consul attaché au consulat de Belgique de Galatz. Il rentre en Belgique au début des années 60 où il travaillera quelques temps à la Belgonucléaire.

En 1974 il écrit un article intitulé "A propos de la mort de Charles Lindbergh"

Quelques photographies collectionnées par Alfred Herrmann